subREAL Project

subREAL Ces portraits de membres de la communauté artistique, que subREAL a rencontrés au cours de leurs multiples résidences en Europe, reprennent la procédure photographique identifiée dans les négatifs des archives du magazine Arta. Alors que Serving Art est un processus de déconstruction d'images d'archives, ce projet est une reconstruction. Les « serviteurs » de l'art sont les artistes eux-mêmes, ils tiennent à bout de bras la toile de fond.
subREAL Ces portraits de membres de la communauté artistique, que subREAL a rencontrés au cours de leurs multiples résidences en Europe, reprennent la procédure photographique identifiée dans les négatifs des archives du magazine Arta. Alors que Serving Art est un processus de déconstruction d'images d'archives, ce projet est une reconstruction. Les « serviteurs » de l'art sont les artistes eux-mêmes, ils tiennent à bout de bras la toile de fond.
subREAL Ces portraits de membres de la communauté artistique, que subREAL a rencontrés au cours de leurs multiples résidences en Europe, reprennent la procédure photographique identifiée dans les négatifs des archives du magazine Arta. Alors que Serving Art est un processus de déconstruction d'images d'archives, ce projet est une reconstruction. Les « serviteurs » de l'art sont les artistes eux-mêmes, ils tiennent à bout de bras la toile de fond.

Ces portraits de membres de la communauté artistique, que subREAL a rencontrés au cours de leurs multiples résidences en Europe, reprennent la procédure photographique identifiée dans les négatifs des archives du magazine Arta. Alors que Serving Art est un processus de déconstruction d’images d’archives, ce projet est ne reconstruction. Les « serviteurs » de l’art sont les artistes eux-mêmes, ils tiennent à bout de bras la toile de fond.

Dans cette série Art History Archive, subREAL a recouvert de photographies son studio au Künstlerhaus Bethanien. Les artistes y vivaient et les visiteurs pouvaient voir, à côté des photographies, les éléments de leur quotidien. Le magazine Arta (plastica) a été le miroir de l’art local officiel roumain de 1953 à 1989. En raison de changements institutionnels et du manque de financement, le magazine a fermé ses portes en 1993. subREAL a sauvé les archives en les conservant dans son propre studio.

Afin de poursuivre le projet de déconstruction/reconstruction des archives du magazine Arta, subREAL a chargé le peintre Dumitru Gorzo de reproduire environ 400 photographies. Les images ont été peintes sur des bandes de toile cirée générant un effet qui homogénéisela représentation. La peinture usurpe l’objectivité supposée de l’image photographique en détruisant la hiérarchie entre les éléments secondaires et centraux de l’image.

La pratique courante des photographes du magazine Arta consistait à capturer les œuvres dans de grands cadres, puis, après agrandissement, à recadrer l’objet reproduit dans le magazine. L’œuvre est ainsi devenue un détail entouré d’un halo d’événements, d’objets, de personnages. subREAL ont déconstruit les images comme lors du montage d’un film, en délimitant les zones superflues et en élargissant les détails qu’ils ont souhaité davantage significatifs.

Jezca Gallery