87 Vues :

Bocal

Bistrot parisien

En hiver, le bistrot parisien hésite entre l’aquarium, l’étuve et le fumoir. Y siroter un café revient à économiser sur le sauna à court terme, mais aussi à accroître un peu plus son exposition au tabagisme passif . Il ne reste alors plus que la vue troublée du poisson rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.